La Fontaine - Pornic

Notre Histoire

Avant 1890, tout notre Domaine n’était qu’une grande étendue recouverte de Landes.

En 1896, les frères de la Maison Chrétienne louent ces terres pour y construire la Maison Saint-Joseph, consacrée à l’éducation humaine et chrétienne d’enfants et de jeunes.

1897 note la fin de la construction du Juvénat Saint-Joseph, immense bâtisse surplombant l’océan.

Pendant plus de 70 ans, il accueillit entre 100 et 200 jeunes religieux, frères de Saint Jean-Baptiste de la Salle, se destinant à l’enseignement.

La Ferme Saint-Joseph, bâtie en 1903 et aujourd’hui « La Fontaine aux Bretons », et délimitée par le mur d’enceinte de notre potager, était utilisée par les frères pour la culture et l’élevage, ce qui leur permettait de vivre en totale autarcie.

De 1914 à 1921, la Maison Saint-Joseph accueille des blessés de la Grande Guerre et devient alors un hôpital de convalescents, où seront soignés près de 4000 soldats.

Par la suite, l’activité de l’école reprit jusqu’au déclin des vocations religieuses dans les années 70.

En 1974, c’est la fermeture définitive du Juvénat, faute d’effectif. La ferme a quant à elle continué de fonctionner jusqu’à la fin des années 80. La production était alors destinée à une consommation externe, vendue en partie sur le site. Cette même année, les frères ouvrent les portes de la Maison Saint-Joseph à un centre de classes de mer, c’est la création de l’association Saint Michel, qui a fermé ses portes en 2016.

En 1996, Michel Pavageau acquiert l’ancienne Ferme des frères pour y créer l’Auberge de la Fontaine aux Bretons en avril 1999 après plus d’un an de travaux, avec une résidence de tourisme, un restaurant gastronomique et des espaces évènementiels pour recevoir des réceptions en tout genre. Il en sera le propriétaire jusqu’en 2018.

 

Et Maintenant ?

En 2019, nous prenons le relais et prolongeons le travail initié par Michel Pavageau. Notre intention est simple : tenter de réconcilier au mieux l’homme et la nature sur notre Domaine, par l’expérimentation des principes de l’économie régénérative respectueuse des écosystèmes, et le partage de nos apprentissages.

  • Le Partage

Partager nos apprentissages se traduit concrètement par des explications dans les jardins sur nos transformations qui enrichiront vos balades, du jardin exotique au mandala, en passant par le potager en permaculture et la basse-cour.

  • L’expérimentation

L’économie régénérative est une économie respectueuse des écosystèmes, et se construit sur 4 principes :

– le local : produire à l’endroit même où l’on consomme : légumes, fruits, vins, miel, énergie… vers une recherche d’autonomie !

– le circulaire : tenter de ne plus générer de déchets, ou faire en sorte qu’ils deviennent une ressource.

– le fonctionnel : s’affranchir d’une logique de possession pour aller vers des principes de commun, de partage, de prêt ou de location.

– le collaboratif : créer les conditions permettant de favoriser la pratique de l’intelligence collective.

Le Domaine aujourd’hui

Plus récemment, l’équipe de la Fontaine a commencé une transformation de ce site exceptionnel pour en faire un éco-domaine où l’on aime et respecte la nature. En effet, restauration locale et de saison, hébergement, événementiel, permaculture, ateliers et formations font partie des services proposés aux visiteurs du Domaine.

Nos projets

Au fur et à mesure de cette transformation, ces principes de partage et d’expérimentation seront explorés et implantés. Cerise sur le gâteau, nous avons décidé de nous ouvrir aux principes de la permaculture qui vont petit à petit se rependre sur notre Domaine.